Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere : Lou De Laâge et Vincent Lacoste espoirs 2016

Un an après le sacre d’Adèle Haenel et de Reda Kateb, c’est au tour de la comédienne Lou De Laâge et du comédien Vincent Lacoste de remporter respectivement les prix Romy Schneider et Patrick Dewaere pour l’année 2016. GuysAndPeople y était ! On vous raconte…

Lou de Laâge, Marie Gillain et Vincent Lacoste lors de la remise des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere 2016C’est à l’hôtel Scribe que nous avons rendez-vous avec les deux jeunes talents les plus prometteurs de l’année. Lou de laâge, 26 ans, a fait beaucoup parler d’elle depuis sa révélation en 2010 dans « J’aime regarder les filles » (Frédéric Louf) puis à travers ses succès au cinéma comme « Jappeloup » (Christian Duguay) en 2011 qui lui a valu sa première nomination aux césars pour le meilleur espoir féminin. Cette année on retrouvera l’actrice dans « Les innocentes » (Anne Fontaine) où elle tiendra le premier rôle.

Honorée comme détendue lors de la cérémonie, Lou De Laâge a passé un excellent moment aux côtés de l’autre lauréat de la soirée, Vincent Lacoste. Jeunes et complices, les deux espoirs du cinéma français ont partagé blagues et fou-rires dans une ambiance chaleureuse.

Champagne pour les lauréats des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere 2016Vincent Lacoste, toujours aussi simple et sympathique continue son ascension au cinéma depuis que nous l’avons découvert dans « Les beaux gosses » en 2009. C’est d’ailleurs le l’auteur de ce long-métrage, Riad Sattouf qui est venu lui remettre le prix Patrick Dewaere en mains propres nous dévoilant quelques secrets de tournage au passage.

Actuellement à l’affiche de « Saint-Amour » de Gustave Kervern et Benoît Délépine il est attendu dans « Tout de suite maintenant » (Pascal Bonitzer) le 22 juin 2016 aux côtés d’Isabelle Huppert et de Jean-Pierre Bacri mais aussi de « Victoria » (Justine Triet) avec Virginie Efira. Un planning bien chargé pour l’acteur aux multiples facettes qui vient un peu alléger l’image trop stricte du prix Patrick Dewaere.

Ses proches et ses collègues,  tel que le comédien Félix Moati, étaient présents pour l’encourager, Vincent Lacoste a d’ailleurs confié au micro sur le podium : « Je suis hyper content d’avoir pu inviter autant de gens. Il y a mes parents, beaucoup d’amis et ma copine ».

L’actrice belge Marie Gillain était également à l’honneur ce soir-là où elle a été récompensée par un prix spécial. La belle que l’on a pu voir récemment sur les planches dans « La Vénus à la fourrure » a reçu le prix d’honneur Sofitel pour le cinéma. Une distinction qui souligne son parcours dans l’industrie cinématographique depuis 25 ans. Marie Gillain joue actuellement dans la pièce « Constellations » de Nick Payne au théâtre du Petit Saint Martin.

La soirée touche à sa fin lorsqu’une pièce montée fait son apparition et où Lou de Laâge et Vincent Lacoste tels deux jeunes mariés ont découpé les premières parts aux convives sous les flashs trépidants des appareils photos. On entend alors des « Mazel Tov » et autres « cassez une assiette » parmi les photographes amusés par la scène de clôture.

Félicitations !

Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere : Adèle Haenel et Reda Kateb sacrés

 La presse et les professionnels de cinéma se réunissaient ce lundi 13 avril 2015 au Sofitel paris le Faubourg afin de célébrer les espoirs du cinéma français. Cette année, ce sont les comédiens Adèle Haenel et Reda Kateb qui ont remporté respectivement le prix Romy Schneider et le prix Patrick Dewaere.

Reda Kateb et Adèle Haenel  au Sofitel Faubourg le 13 avril 2015

2015 est une année triomphale pour Adèle Haenel et Reda Kateb. La jeune femme de 26 ans a été sacrée « Meilleure actrice » le 21 février dernier à la 40ème cérémonie des César pour sa prestation dans Les combattants  alors que l’acteur de 37 ans remportait le prix du « meilleur acteur dans un second rôle » pour Hippocrate.

Si les professionnels du 7ème art ont exprimé leur choix lors des César 2015, c’était au tour des journalistes issus de divers secteurs de décerner leur sésame aux talents prometteurs lors de la 31ème édition des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere hier soir.

Ainsi, comme depuis 1984, deux comédiens ont reçu cette reconnaissance de la critique laquelle va certainement encourager leur carrière. Et c’est sans surprise qu’Adèle Haenel et Reda Kateb sont repartis victorieux de la cérémonie qui se déroulait dans l’enceinte de l’hôtel Sofitel paris le Faubourg situé dans le 8ème arrondissement de Paris.

Adèle Haenel, simple, décontractée et proche du public ce soir-là déclare en plaisantant aux journalistes : «C’est toujours mieux de recevoir un prix qu’une beigne ». Elle finira par témoigner sa reconnaissance au jury comme aux réalisateurs qui lui ont fait confiance : «Je prends ce prix comme un encouragement  mais, avec ou sans récompense, j’aurais choisi les mêmes films».

Adèle Haenel lors de la remis des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere 2015

Souriant mais très discret, Reda Kateb s’adonne tant bien que mal à répondre aux questions de la presse en dépit des flashs incessants des photographes surexcités (à leurs habitudes) : « Je suis très touché et cela me fait repenser à Patrick Dewaere, bien que je souhaite que ma carrière s’inscrive davantage dans la durée que dans la fulgurance. C’était une génération qui avait du panache. J’aimerais que nous ayons le même aujourd’hui. », confie l’acteur qui a avait déjà fait grande impression dans Un prophète (Jacques Audiard, 2009).

Reda Kateb lauréat du prix Patrick Dewaere

Les lauréats, qui succèdent à Adèle Exarchopoulos et Pierre Niney, ont reçu leur prix des mains de l’ex chroniqueur d’ On n’est pas couché  Eric Naulleau. Léa Salamé, l’une de ses successeuses dans le programme et membre du jury cette année, était d’ailleurs dans la foule pour applaudir les deux stars montantes.

Le public pourra prochainement retrouver Adèle Haenel à l’affiche du film Les ogres de Léa Fehner tandis que le jeune papa, Reda Kateb, est actuellement à l’écran dans l’Astragale de Brigitte Sy aux côtés de la belle Leïla Bekhti.

L'actrice Myriam Charleins dans une robe Christophe Guillarmé.

L’actrice Myriam Charleins dans une robe Christophe Guillarmé.

  • Share