Elie Saab : Le bal de l’impératrice se poursuit…

Fidèle à lui-même, le créateur libanais Elie Saab a proposé une collection Haute-Couture digne des plus belles princesses de ce monde. Encore une fois, son travail de broderie dans la finesse a fait l’unanimité à Paris lors de la présentation de ses nouvelles créations le 22 janvier dernier…

Il n’y a que les impératrices qui sont dignes de respirer l’air printanier soufflé par Elie Saab. De collection en collection, le créateur propose des robes très élégantes, véritables odes à la féminité.

Certes, on peut parfois avoir l’impression que les robes du créateur restent dans un même style et qu’il ne sort pas souvent de ses sentiers battus. On retrouve ainsi au fur et à mesure du temps, ces tailles délicatement affirmées à l’aide de petites ceintures, la dentelle rebrodée de paillettes et les perles discrètes qui viennent parfaire cette association méticuleuse. Mais les reines ne se contentent que du prestige et de l’excellence, et ça, et c’est un style en soi, le créateur l’a bien compris. La femme Elie Saab en représentation ne veut pas être la plus « avant-gardiste » mais la plus « classe » !

Pour cette collection intitulée « promesse de printemps » 48 looks se succèdent sur le podium rythmées par les hits «Blow» et «Superpowder» de Beyoncé. Robes longues de bal et robes de cocktails sont  définitivement prêtes à mettre le feu aux tapis rouges du monde entier.

Les manches longues transparentes revêtues de fleurs ou de paillettes donnent une fraîcheur aux robes roses poudré en tulle, en dentelle ou en mousseline drapée. Le top asymétrique parfois recouvert d’un foulard est remarqué et remarquable! La sagesse des cols droits anticipe la fureur des bustiers et autres cols V vertigineux, toujours maitrisés dans le respect de la pureté d’une reine. Les robes couleur jaune d’or apportent de la lumière éclatante à la collection avec leurs pierres, perles et paillettes brodées. Enfin la fluidité des drapés est sans mesure mais c’est lors des passages des robes longues en tulle ou gazar de soie à la jupe volumineuse que le public retrouve la touche royale  du créateur.

Comme tout bon conte de fée, l’histoire se termine alors par un mariage grandiose. La princesse Elie Saab apparait dans une sublime robe de mariée bustier de couleur beige rosé en organza de soie telle une Cendrillon s’apprêtant à monter dans son carrosse enchanté… magique on vous dit !

Le défilé solaire de Stéphane Rolland applaudi par Kim Kardashian

Stéphane Rolland a présenté sa collection Haute Couture printemps-été 2014 à Paris le 21 janvier dernier au Théâtre National de Chaillot. Une collection solaire où les créations plus fraîches les unes que les autres nous ont transportés dans l’univers intense du créateur français.

Parmi la foule d’invités qui s’impatiente de découvrir le travail du créateur. La chanteuse et comédienne Sofia Essaïdi est apparue resplendissante dans une robe du créateur, et a été placée aux côtés des actrices Gaia Weiss, Blanca Suarez et Paz Vega qui avaient également fait le déplacement. Mais c’est l’arrivée de la star de télé-réalité américaine Kim Kardashian qui a été la plus remarquée, puisqu’une foule de photographe à sa poursuite, était prête à tout pour obtenir le moindre cliché. Après trois sourires, deux poses et quelques centaines de milliers de flashs plus tard, le show pouvait enfin commencer…

Une brise de printemps souffle sur Paris quand les premières créations de Stéphane Rolland apparaissent sur le podium. Parés d’immenses arches en suspension faits de gazars et d’organza, les combinaisons pantalons blanches, jaunes et noires annoncent le passage délicat du soleil au crépuscule avec délicatesse et légèreté. Les silhouettes graphiques entre manches asymétriques et détails torsadés viennent briser le côté stricte des tenues chics.

La transparence des robes blanches caresse la féminité des modèles à travers des dos nus et le  dévoilement des jambes sans excès ni vulgarité. Lorsqu’elles se soulèvent, les robes laissent entrevoir des broderies de lichen, pour mettre l’accent sur la Haute Couture. Et les feuillages de saison qui se posent au fur et à mesure sur les épaules et les hanches des créations, apportent la touche finale sur des coupes franches et affirmées.

Inspirations latines, influence seventies et touche futuriste se mélangent et offrent un mix des genres et des matières au travers de ces toilettes aux styles variés. Stéphane Rolland a travaillé la « solarité », la lumière, également via l’utilisation de sculptures de vinyle et de cuir vernis sur chaque pièce, lesquelles partagent une humeur, une situation, un état d’esprit.

En marge de ces tons doux et lumineux, finit par arriver la pièce maitresse de la collection qui a fait sensation parmi les convives. La robe de mariée jaune en organza fait son entrée telle un phœnix ou un soleil en feu. Une pièce spectaculaire dont les épaules se déploient en ailes et marque les esprits de par sa force visuelle.

La femme Stéphane Rolland printemps-été 2014  se veut être espiègle, moderne et éclatante.

  • Share