Elie Saab : Le bal de l’impératrice se poursuit…

Fidèle à lui-même, le créateur libanais Elie Saab a proposé une collection Haute-Couture digne des plus belles princesses de ce monde. Encore une fois, son travail de broderie dans la finesse a fait l’unanimité à Paris lors de la présentation de ses nouvelles créations le 22 janvier dernier…

Il n’y a que les impératrices qui sont dignes de respirer l’air printanier soufflé par Elie Saab. De collection en collection, le créateur propose des robes très élégantes, véritables odes à la féminité.

Certes, on peut parfois avoir l’impression que les robes du créateur restent dans un même style et qu’il ne sort pas souvent de ses sentiers battus. On retrouve ainsi au fur et à mesure du temps, ces tailles délicatement affirmées à l’aide de petites ceintures, la dentelle rebrodée de paillettes et les perles discrètes qui viennent parfaire cette association méticuleuse. Mais les reines ne se contentent que du prestige et de l’excellence, et ça, et c’est un style en soi, le créateur l’a bien compris. La femme Elie Saab en représentation ne veut pas être la plus « avant-gardiste » mais la plus « classe » !

Pour cette collection intitulée « promesse de printemps » 48 looks se succèdent sur le podium rythmées par les hits «Blow» et «Superpowder» de Beyoncé. Robes longues de bal et robes de cocktails sont  définitivement prêtes à mettre le feu aux tapis rouges du monde entier.

Les manches longues transparentes revêtues de fleurs ou de paillettes donnent une fraîcheur aux robes roses poudré en tulle, en dentelle ou en mousseline drapée. Le top asymétrique parfois recouvert d’un foulard est remarqué et remarquable! La sagesse des cols droits anticipe la fureur des bustiers et autres cols V vertigineux, toujours maitrisés dans le respect de la pureté d’une reine. Les robes couleur jaune d’or apportent de la lumière éclatante à la collection avec leurs pierres, perles et paillettes brodées. Enfin la fluidité des drapés est sans mesure mais c’est lors des passages des robes longues en tulle ou gazar de soie à la jupe volumineuse que le public retrouve la touche royale  du créateur.

Comme tout bon conte de fée, l’histoire se termine alors par un mariage grandiose. La princesse Elie Saab apparait dans une sublime robe de mariée bustier de couleur beige rosé en organza de soie telle une Cendrillon s’apprêtant à monter dans son carrosse enchanté… magique on vous dit !

  • Share