Le chic à la française : Escapade au château de Cheverny

Avec l’arrivée des fêtes de fin d’année, les châteaux et leur coté féérique prennent tout leur sens. L’esprit de noël se propage et les plus beaux domaines rivalisent de splendeur pour attirer les foules. En France, ce sont les châteaux de la Loire qui sont mondialement connus. Et parmi eux, un original, le château de Cheverny. GuysAndPeople est allé à la rencontre de ce lieu prestigieux aussi gigantesque que vivant ! On vous raconte…

Château de Cheverny par GuysAndPeople

Au-delà des  2500 hectares qui l’entourent, des activités qu’il propose et de son côté hospitalier, ce château du 17ème siècle construit dans un style classique est le seul à nous rappeler notre enfance. En effet, le château de Cheverny est le monument qui a inspiré l’auteur Hergé pour la création du « château de Moulinsart » dans la bande dessinée « Tintin, le secret de la licorne » (1943).  Du coup, de l’extérieur, on a l’impression de connaître cet endroit depuis toujours et on comprend alors pourquoi il s’y trouve une exposition totalement consacrée à Tintin. Ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Un rendez-vous privilégié que nous n’avons pas souhaité louper cette année et où le fort sympathique couple, Charles-Antoine et Constance de Vibraye, nous ont accueillis très chaleureusement.

Paris, 7h29, nous embarquons à bord du train direction Blois-Chambord pour 1h30 de trajet. Dès notre arrivée, le marquis de Vibraye nous attend pour nous conduire vers son château dont il est si fier. Une propriété dans la famille depuis six siècles où il vit avec son épouse et leurs trois enfants (depuis 1994).

La famille de Vibraye en photo au château de ChevernyLa journée commence avec un petit déjeuner au sein de l’Orangerie du château, histoire de nous réchauffer un peu avant le programme. On se retrouve alors dans une pièce décorée au style du 18ème siècle avec de grandes fenêtres qui donnent sur le château. Royal !

10h, il est temps d’aller explorer l’étendue de ces terres. A l’extérieur, des voitures électriques de style voiturette de golf nous attendent pour nous faire parcourir les immenses allées qui traversent les bois du château. On se sent alors minuscules face à des cèdres colossaux qui longent le chemin vers le lac où une promenade en bateau est prévue.

De la vie, on aime !

Canards et autres végétations colorées (Cyprès chauves) enjolivent le canal sur lequel nous naviguons. Cette virée nous donne un aspect de l’ensemble de cette exploitation ô combien gigantesque. Rappelons qu’une dizaine de salariés veillent à l’entretien et au bon fonctionnement du château et de ses loisirs. Une véritable petite entreprise destinée à faire passer un agréable moment aux 350 000 visiteurs qui se déplacent chaque année.

De retour sur la terre ferme, nous allons découvrir une activité traditionnelle propre à la vie de château. Le guide nous dirige vers une cour où pas moins de 300 chiens (des beagles) surexcités attendent leur gamelle avec impatience. On nous explique alors que ces chiens sont destinés à la chasse à courre qui se déroule d’octobre jusqu’à mars. Une coutume à laquelle le marquis se doit de participer, un peu malgré lui, deux fois par semaine en tant qu’héritier.

Après avoir assisté au repas des chasseurs sur pattes « la soupe des chiens », nous allons pouvoir visiter l’exposition intitulée « Les secrets de Moulinsart » consacrée à notre reporter préféré, Tintin et ses acolytes, Milou, Haddock et Tournesol. A l’étage d’une maison entièrement dédiée à l’exposition réalisée en collaboration avec le musée Hergé, nous traversons différentes pièces qui nous immergent dans les aventures de Tintin. Des pièces de la bande-dessinée sont reproduites comme le laboratoire et le salon de « l’affaire Tournesol ». Génial !

L’heure du déjeuner a sonné et nous sommes invités à rejoindre la salle des trophées où un repas asiatique a été préparé en notre honneur. Chandeliers et dorures sont bien évidemment au rendez-vous, ainsi qu’une cheminée imposante qui orne la pièce sur fond de réplique du château en vitrail. Les festivités sont ouvertes au champagne et nous nous restaurons au rythme des anecdotes de Charles-Antoine de Vibraye.

C’est dans les jardins du château que nous prendrons le plus de plaisir. Le potager alors encore aux couleurs d’Halloween nous offre un florilège de couleurs très agréables à contempler lors de notre promenade. Les fleurs se mêlent intelligemment aux légumes puis laissent place à un océan de tulipes qui sauront séduire les plus romantiques d’entre vous…

Bouquet final, nous pénétrons les portes du château de Cheverny. Si la salle à manger du château est assez chargée de détails comme les 34 panneaux de bois peints dispersés sur ses parois ou son lustre hollandais d’une centaine de kilos, c’est à l’étage que l’imaginaire prend son envol.

Lit à baldaquin dans la chambre du roi, tapisseries, commode époque Louis XIV, pendules et peintures nous dépaysent totalement. Et pour la petite touche moderne qui vient apporter le côté original de la visite, des œuvres en briques LEGO mêlées au décor ( Mufasa, personnage du film Disney « Le roi lion » a particulièrement attiré notre attention).

Il est ensuite temps de repartir pour Paris et de laisser derrière nous cette vie de château qui nous a transportés le temps d’une journée. On regrette de ne pas avoir pu tester le labyrinthe dans le parc du château, mais le printemps venu, le temps s’y prêtera davantage. On s’imagine alors déjà se reposer au bord du canal ensoleillé contemplant les cygnes et sirotant une citronnade…

Bon à savoir :

– Du 20 novembre 2017 au 14 janvier 2018, le château sera illuminé aux couleurs de Noël, magique !

– Comme à la grande époque, le château de Cheverny organise un week-end costumé sur le thème vénitien chaque année (le 2 et 3 juin 2018 la saison prochaine).

– A chaque règne, la Miss France en titre vient en séance de dédicaces au château.

Infos pratiques :

Le château de Cheverny est ouvert tous les jours de 10h à 17h y compris les 25 décembre et 1er janvier.

Possibilité de se loger dans « Les suites de dépendances du château de Cheverny » à deux pas du domaine. Pour plus de renseignements rendez-vous sur www.chateau-cheverny.fr

 

  • Share