Frimousses de Créateurs : Les Designers se mobilisent pour le Darfour

Pour la onzième année consécutive, designers, maisons de coutures prestigieuses et grands joailliers ont offert leurs services à l’UNICEF France afin de venir en aide aux enfants du Darfour au Soudan.

Cette action intitulée « Frimousses de Créateurs » a permis de recueillir 85 pièces, lesquelles seront mises aux enchères le 24 novembre 2014 au Théâtre du châtelet à Paris.

A cette occasion, un vernissage a été organisé le 17 novembre dernier dans ce même lieu afin de présenter ces œuvres d’art, parmi lesquelles une majorité de poupées à l’effigie des griffes sur une thématique précise, l’Opéra. Gucci, Prada, Dior, Chanel, Dolce & Gabbana, Gaultier ou encore Elie Saab ont ainsi rivalisé d’imagination afin de présenter « LA » cantatrice dans son plus bel apparat.

L’UNICEF qui mène un véritable combat pour que les droits des enfants dans le monde soient respectés a, via l’opération « Frimousses de Créateurs », mis en avant deux droits fondamentaux : Le droit à l’identité et le droit à la santé. Chaque créateur a ainsi donné un nom à sa poupée, son œuvre, et de fournir un certificat d’authenticité faisant référence à la carte d’identité/certificat de naissance.

Bien que Lara Fabian, la marraine de cœur de l’édition 2014, n’ait pas brillé de sa présence, Michèle Barzach, présidente de l’UNICEF France, a pris le micro afin de sensibiliser la presse face à la situation actuelle au Darfour.

En raison d’importants mouvements de population, le Darfour est confronté à la résurgence de maladies évitables par la vaccination, telles que la diphtérie, la rougeole, la coqueluche ou la méningite. Sur place, 3,5 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire. En 2013, l’événement « Frimousses de Créateurs » a permis de collecter près de 185 500 euros directement affectés à cette campagne de vaccination. Une mobilisation du secteur de la mode et du luxe qui trouve donc toute son importance dans cette action de charité. Car sous la beauté de ces poupées et de ces œuvres se cache une véritable précarité devant laquelle chacun ne peut rester insensible. 300 000 enfants pourront être vaccinés en 2015 si la vente aux enchères permet de rassembler une somme généreuse auprès des collectionneurs et autres amateurs d’art.

Frimousses de créateursTilmann Grawe, Max Chaoul, Bernard Montiel et Jean-Claude Jitrois ont notamment fait le déplacement pour témoigner leur engagement à cette noble cause.

  • Share