En Vogue en concert à Paris ! GuysAndPeople vous offre des places

Le groupe de r&b américain En Vogue sera en concert à Paris pour une date unique le 24 avril prochain sur la scène de La cigale. A cette occasion GuysAndPeople vous fait gagner des places pour aller applaudir le girl band r&b le plus populaire des années 1990. Un show produit par Gérard Drouot Productions que les fans de musique soul ne pourront manquer sans aucun prétexte !

le-nouveau-visage-de-en-vogueSept années se sont écoulées depuis le dernier passage du quatuor en France, et en 2017 c’est un show totalement  inédit qui attend les fans des divas.  Pour cause, c’est dans sa nouvelle composition que le groupe En Vogue sera applaudit cette fois. En effet, deux membres du groupe ne sont plus, En Vogue se présentera à son public parisien sous la forme d’un trio. On vous explique…

Les Origines

En Vogue, c’est l’histoire d’un groupe de filles imaginé et créée par deux jeunes producteurs d’Oakland aux États-Unis Denzil Foster and Thomas McElroy en 1988. Alors qu’ils voulaient former un trio dans le style des groupes des années 50/60 avec les chanteuses Dawn Robinson, Maxine Jones et Cindy Herron,  ils sont finalement séduits par une quatrième voix lors des auditions, Terry Ellis. Dès lors, le groupe « En Vogue » voit le jour et le succès est au rendez-vous deux ans plus tard lors de la sortie de leur premier album intitulé « Born to sing » (1990). Ce dernier atteint directement la troisième place des charts r&b américains.

Le succès

Les hits et les récompenses s’enchainent jusqu’en 1997 où le groupe va connaître le plus gros succès de sa carrière. En effet, le single « Don’t let go (love) », issu de la bande originale du film « Le prix à payer » (1996, F. Gary Gray) est un triomphe international. Numéro deux du Classement toutes catégories aux USA, il atteindra même la 16ème place en France et s’écoulera à plus de deux millions d’exemplaires dans le monde.

Mais cette réussite va marquer le début des discordes qui sommeillent au sein du quatuor.

Les tumultes

Avril 1997, Dawn Robinson quitte brutalement le groupe à l’aube de la sortie du nouvel opus. La chanteuse se confie à la presse, elle se dit prisonnière d’un contrat qui exploite les filles du groupe. Sous payée, elle réclame un nouveau manager, ce qui est refusé par la production. Face à cette polémique qui tombe lors de leur plus belle opportunité de carrière, Cindy, Terry et Maxine n’ont pas le choix que d’avancer sans Dawn. Elles réenregistrent  les titres de l’album pour une sortie décalée à juin 1997. « EV3 » est une réussite dans les charts, porté par le succès du single « Don’t let go (love) » parut 8 mois plus tôt.

Après une longue tournée promotionnelle, le groupe enregistre un nouvel album qui ne trouvera pas son public. « Masterpiece Theatre » ( 2000) ne s’écoule qu’à 300 000 exemplaires aux États-Unis et le label Elektra ( Warner Music) finit par remercier le groupe. Coup dur pour les filles, lesquelles ne sont pas au bout de leurs peines.

2001, Maxine Jones exige de virer le manager actuel du groupe (Joe Mulvihill) pour le remplacer par celui de son choix (Julian Jackson), une décision à laquelle s’opposent Cindy Herron et Terry Lewis. Maxine Jones quitte  alors le groupe à son tour.

Nouveaux visages

Cindy Herron et Terry Lewis continuent à chanter et sélectionnent en 2002, une nouvelle recrue pour rejoindre « En Vogue ». Elles enregistrent ensemble un disque de noël ( The gift of christmas) , sous un nouveau label « Discretion Ent. ». Mais Amanda Cole ne fera pas long feu et sera congédiée en 2003.

C’est alors Rhona Bennett, connue pour avoir rencontré un succès éphémère en 2001 aux États-Unis avec son titre « Satisfied » ( Darkchild, Epic records) , qui va reprendre la place vacante en « intérim ».

Car malgré un album « Soul Flower » enregistré avec En Vogue en 2004 sur le label « 33rd street records », le groupe original doit se reformer en 2008 à l’occasion de prestations « live » spéciales et autres tournées européennes. Rhona Bennett doit laisser la place aux anciennes réclamées par le public.

Mais voilà, en 2012 les querelles reprennent de plus belles. Maxine Jones et Dawn Robinson quittent à nouveau le groupe pour des raisons similaires liées aux contrats et au management et envisagent de créer un nouveau girls band.

Suite à une utilisation abusive du nom « En Vogue » par Jones et Robinson lors de prestations “sauvages”, Cindy Herron et Terry Lewis décident de saisir la justice et  obtiennent du juge le soin d’utiliser exclusivement le nom du groupe.

Dawn Robinson finira par quitter Maxine Jones dans l’idée de continuer l’aventure musicale ensemble, préférant se concentrer sur des projets de télé-réalité.

Le challenge

Rhona Bennett est finalement rappelée au sein du groupe et depuis 2012, le trio semble enfin solide et indivisible. Cindy, Terry et Rhona prépare actuellement un album qui s’intitulera « Electric Café » et paraitra à la fin de l’année 2017. Il sera signé sur le label “Entertainment One Music” et comptera parmi ses collaborateurs le musicien Raphael Saadiq et les producteurs à l’origine du groupe, le duo Foster & McElroy.

terry-ellis-cindy-herron-et-rhona-bennett-forment-le-groupe-en-vogue-depuis-2012La persévérance

Contrairement aux autres groupes phares du r&b et du hip-hop des années 1990 tels que SWV ou Salt N Pepa, En Vogue n’a pas pu se reformer et conserver sa composition initiale. Mais la force et la détermination de deux de ses membres, Cindy Herron et Terry Hellis, ont permis à En Vogue de retrouver un nouveau souffle et faire perdurer son nom, son son à travers le monde. Une raison suffisante pour aller encourager sur scène ces femmes qui ont connu les rouages de l’industrie du disque sous toutes ses formes. Respect !

le-groupe-en-vogue-en-2017En Vogue, en concert le lundi 24 avril 2017 à La Cigale à Paris dans le cadre du #ForTheLoveOfMusicTour. Cliquez ici pour réserver vos places.

Pour tenter de gagner vos places pour le concert, il vous suffit de mettre “j’aime” sur notre page facebook et de répondre à la question ci-dessous à l’adresse suivante : concoursenvogue@gmail.com

En 2017, le groupe En Vogue fête ses :

a) 10 ans de carrière

b) 25 ans de carrière

c) 29 ans de carrière

Bonne chance ! Les gagnants seront prévenus par mail le 22 avril 2017.

Waly Dia “garde la pêche” avec son spectacle en tournée dans toute la France

GuysAndPeople a eu la chance de participer au dernier show parisien de l’humoriste Waly Dia. Ce talent comique issu de l’écurie Jamel Comedy Club a réussi  via son  One Man Show à nous captiver durant plus d’une heure… On vous raconte.

waly-dia-sur-la-scene-de-la-cigale-a-parisC’est Nrj12, la chaine partenaire du spectacle, qui nous a fait l’honneur de pouvoir découvrir l’humoriste grenoblois sur scène en nous conviant à la Cigale pour l’ultime représentation parisienne du spectacle « Garde la pêche ! ».

Un show  très drôle,  dans l’air du temps qui s’adresse à un public large et qui séduira les adeptes du stand-up. Waly Dia s’y donne à fond tout au long du spectacle, entre grimaces, booty shake et gestuelle dynamique. Il évoque son enfance à travers quelques anecdotes sur son père immigré sénégalais, le ridicule de certains textes de rap actuellement ( le rappeur Jul et le groupe PNL en prennent pour leur grade), son expérience de voyage loufoque au Maroc ou encore le racisme en France.  Il revient sur les clichés de la société dans laquelle nous vivons avec humour et légèreté, le tout avec un discours unificateur qui fait du bien à une époque où certains partis politiques tendent à diviser.

Le spectacle est vivant,  rythmé avec les nombreuses interactions entre l’humoriste et son public.  On note  la présence  de personnalités dans la salle telles que l’animateur Laurent Ruquier (avec qui il a fait ses débuts dans l’émission ‘On n’demande qu’à en rire’ sur France 2 en 2011) ou du rappeur Soprano, venues l’encourager.

Waly Dia est un humoriste tout-terrain, le petit comme le grand écran lui font les yeux doux et le jeune homme de 28 ans compte bien en profiter. Nous pouvons d’ores et déjà le retrouver à la télévision dans le rôle d’un policier (Vince, ndlr) dans la série « Commissariat central » sur M6 mais aussi dès le 28 décembre prochain au cinéma à l’affiche de « Père fils thérapie ! » avec Richard Berry et de « L’ascension » aux côtés d’Ahmed Sylla le 25 janvier 2017.

En attendant, Waly Dia est en tournée dans toute la France jusqu’au 16 février 2017 avec son spectacle « Garde la pêche ». Il serait dommage de le rater dans votre ville ! Toutes les dates disponibles ici

A noter : Après chaque représentation, l’humoriste que l’on a découvert sur scène en 2015, lors d’une soirée Canalplay, rejoint son public pour quelques photos souvenirs. Le Top !

  • Share