Atelier Versace : La femme ultra sexy et déterminée !

La maison Italienne Versace a donné coup d’envoi de la semaine Haute Couture à Paris. Des pièces d’exception pour lesquelles les différents ateliers ont fourni un travail acharné afin de faire honneur à leur griffe sur le catwalk. Et Versace n’a pas déçu avec sa définition de la femme fatale…

 Donatella Versace au Défilé Haute Couture Versace printemps - été 2016

Donatella Versace au Défilé Haute Couture Versace printemps – été 2016

« Je pense que les femmes peuvent  être fortes et réaliser leurs rêves tout en étant belles et élégantes. Cette collection est destinée à toutes les femmes qui  tracent leur propre chemin. ». Le ton est donné,  c’est la femme glamour et déterminée qui est incarnée dans ce défilé printemps-été 2016 intitulé « Athletic couture ».

Tailleurs cintrés, robes courtes tantôt brodées tantôt scintillantes, longues robes drapées aux fentes vertigineuses ou encore le retour fulgurant du fuseau des années 1980, que les clientes porteront  perchées sur des talons, la collection Atelier Versace Haute Couture printemps été 2016 est originale et complète !

Les tenues sont à la fois expressives et très dynamiques. Elles dégagent beaucoup d’énergies tout en étant légères et provocantes.

Telle la méduse, symbole de la marque, la femme Versace vous captive et vous transcende. Son corps parfait est exposé aux yeux de tous au travers de matières fluides rythmées par cordes et sangles.

En effet, les ceintures ont laissé place à des cordelettes façon nœuds marins customisées de pierres Swarovski, lesquels on retrouve également sur les sublimes souliers de la collection.

Sandales à talons Versace - Défilé Haute Couture Versace printemps - été 2016La touche sexy et la transparence sont omniprésentes avec un jeu de découpe et des ouvertures sur nombre de pièces.

Robes papillons & fourreaux arachnéens…

Enfin, le blanc immaculé comme Versace l’aime tant est  marié parfois à des détails néons pour un effet tonique.

Un style très sophistiqué qui a séduit la tête pensante de Givenchy, Riccardo Tisci, présent pour encourager sa consœur et compatriote : « J’ai beaucoup aimé, j’ai adoré », nous confie-t-il.Riccardo Tisci au Défilé Haute Couture Versace printemps - été 2016Quant à la chanteuse britannique Rita Ora, elle n’aura pas attendu le défilé pour se vêtir d’une des pièces les plus « hot » de la collection. Une petite robe corail très suggestive qui tenait qu’à un fil, quasi semblable que celle présentée par le sublime ange de Victoria Secret, Joan Smalls sur le podium.

Anna Wintour, Suzy Menkes, Carine Roitfeld, Babeth Djian, Alexander Wang,  Anthony Vaccarello mais aussi le footballeur Ezequiel Lavezzi ou l’actrice Adriana Abascal ont fait le déplacement pour applaudir ces nouvelles pièces cousues mains présentées par la crème des mannequins internationaux de Gigi Hadid à Irina Shayk en passant par Rosie Huntington-Whiteley, Lara Stone et Natasha Poly.

Hermès : le Birkin fête ses 30 ans

Si chaque marque a ses pièces maîtresses, il va sans dire que le sac Birkin fait partie des trésors de chez Hermès. Depuis 1984, ce sac qu’il soit en daim, en cuir, en autruche ou en crocodile reste indémodable et toujours aussi désirable auprès des fashionistas du monde entier.

Birkin / Hermès

Entre les listes d’attentes interminables, son prix élevé, son allure élégante et sa fascination auprès des personnalités internationales, le Birkin est devenu un classique, un graal que chaque femme distinguée se doit d’atteindre afin de parfaire sa collection.

C’est à l’actrice Jane Birkin et son style street et bohème incontournable que l’on doit la naissance de ce sac. L’histoire de la création de cet accessoire, digne d’une scène tirée d’un film Hollywoodien, vous la connaissez sûrement. Alors qu’elle s’apprête à quitter Paris pour Londres à bord d’un avion de la compagnie Air France,  Jane Birkin va faire le vol le plus créatif de sa vie : «  J’étais assise à côté d’un homme, je ne sais plus exactement quel sac j’avais ce jour là. J’avais beaucoup d’affaires dans mon sac et tout a fini par tomber. Cet homme à côté de moi me dit alors : « Vous devriez en avoir un avec des poches ».  Je lui réponds : « Le jour où Hermès en fera un avec des poches, j’en aurai un », et il a dit : « Mais je suis Hermès et je mettrai des poches pour vous »  raconte-t-elle au Daily Telegraph. Il s’agissait de Jean-Louis Dumas, le président d’Hermès, ensemble, à l’aide d’un croquis réalisé par Jane Birkin, naissait quelques semaines plus tard le sac portant son nom.
Depuis le Birkin est reconnu par la presse mode comme une véritable pièce d’investissement, un objet qui restera tendance des décennies entières.

Suite au succès de ce modèle et afin de limiter la durée d’attente pour les clients, la maison Hermès a lancé un ambitieux programme de formation et de recrutement de nouveaux artisans. Les longs délais de production étaient justifiés par la disponibilité limitée de couleurs ou de peaux particulières combinée à de l’artisanat d’exception. Mais avec ces nouvelles « mains », les modèles « standards » dans une couleur, une taille ou un cuir ordinaire qui demandent un délai d’exécution nettement moins important pourront être directement disponibles en boutique.

Nb : Seul patron extérieur à la famille Hermès depuis la naissance du sellier en 1837, Patrick Thomas a quitté les commandes de Hermès ce mois-ci sur un bilan exceptionnel. C’est Axel Dumas (neveu de Jean-Louis Dumas, membre de la 6e génération Hermès) qui prendra les reines de la marque.

  • Share