Celine Dion : Diva resplendissante chez Alexandre Vauthier

Céline Dion a fait son grand retour lors de la semaine de la mode Haute Couture à Paris proposant un florilège de looks aussi étudiés les uns que les autres. Si la diva québécoise en a choqué quelques-un(e)s sur la toile s’affichant en pleine rue dans son maillot de bain Off-White, c’est drapée dans sa robe Couture signée Alexandre Vauthier qu’elle a mise tout le monde d’accord.  La chanteuse est apparue au défilé du créateur français le 2 juillet dernier dans l’une des galeries du Grand Palais, chic et éblouissante, les invités ne l’ont pas quittée des yeux. GuysAndPeople était aux premières loges du fashion show, on vous raconte !

 

Celine Dion spectatrice lors du défilé Alexandre Vauthier Haute Couture, Paris, Le Grand Palais, Juillet 2019, crédit photo GUYSANDPEOPLE

Credit Photo : GUYSANDPEOPLE

 

Sous un soleil éclatant, les amoureux de la mode se bousculent pour monter les marches du grand palais afin d’assister à la présentation de la collection automne-hiver 2019-2020 d’Alexandre Vauthier. Le talentueux créateur jouit cette dernière décennie d’une belle lumière dans le monde de la mode depuis notamment que des superstars comme Beyoncé, Taylor Swift ou Rihanna s’affichent dans ses créations.

 

Le carton d’invitation indiquait 16h30, la salle est pleine et la chaleur sous la verrière, n’aide pas à faire patienter les invités qui semblent s’interroger sur la raison du non-commencement du show. « Les robes ont-elles été égarées ? », «  Les mannequins sont peut-être en retard ? », «  Quelqu’un a fait un malaise en coulisses ? », peut-on  entendre chuchoter au premier rang.

 

Ce même premier rang où deux sièges restent vides et intouchables depuis bientôt 50 minutes.  Ni une ni deux, on comprend que seule la présence d’une diva peut retarder un show à ce point. Et pas des moindres ! Puisque l’on se souvient que Céline Dion avait fait honneur de sa présence lors du défilé Haute Couture printemps-été 2019 le 22 janvier dernier.
Et c’est telle une princesse, que la diva qui vient de faire ses adieux à Las Vegas est apparue, entourée d’une armée de photographes, dans une robe courte Haute Couture aux manches oversize.

 

Chignon tiré à quatre épingles et diamants gigantesques aux doigts, Céline Dion a l’allure d’une véritable star et le front row prend enfin son sens et son éclat. Le show va pouvoir débuter.

 

Si en face de la chanteuse, Emmanuelle Alt (Vogue Paris) la regarde avec précision et que Richard Gianorio (Madame Figaro) la bombarde discrètement de photos (et ce durant tout le long du défilé, ndlr),

 

Carine Roitfeld ( CR Fashion Book) se permettra de quitter son siège et d’aller lui faire une bise rapide pour frimer devant les copines (on adore !).

 

Les looks défilent, Céline Dion observe attentivement les propositions et chuchotent à l’oreille de son ami et styliste occasionnel Pepe Munoz telle une vraie rédactrice de mode. Elle semble adorer plusieurs pièces et s’imagine certainement déjà dans plusieurs d’entre elles.

 

Comme l’hiver dernier, Alexandre Vauthier terminera le show en venant personnellement remercier la diva en l’embrassant  sous les applaudissements du public charmé par cette nouvelle collection mêlant robes du soir, jupes crayons et pantalons larges aux sequins et paillettes.

 

L’interprète de « I’m alive », s’en ira faire un tour côté backstage avant de regagner sa voiture dans sa robe dorée posant aux passages pour plusieurs selfies avec ses fans, et cette proximité avec son public, on applaudit ! Bravo Céline !

 

View this post on Instagram

⏪⏪⏪ Diva #CelineDion paid tribute to her biggest hit #MyHeartWillGoOn in #Paris this week as she worn the #Titanic necklace as she stepped out of the #HotelDeCrillon where she stayed during the #PFW . The #FashionVictim wore an imitation of the #movie’s necklace designed by luxury French fashion label @vetements_official . The replica first made an appearance on the runway of #Vetements’s spring/summer 2020 fashion show which was held in a #McDonald's on the Champs-Elysées in June. This isn’t the first time #Celine has worn a replica of the #HeartOfTheOcean necklace . In 1998, Dion wore an #AspreyAndGarrard re-creation of the fictional 56-carat blue diamond to the #Oscars, when her hit single #MyHeart WillGoOn was nominated for, and won, Best Original Song. The Mum of three has paid a fashion homage to #Titanic before. In 2016, the singer famously wore Vetements's oversized hoodie, which featured an image of the movie's poster ( ⏪ last picture). Céline Dion told before in the press that she wasn’t happy to record the original soundtrack for Titanic but her late husband #RenéAngelil persuaded her. That’s what we can call a good manager #Rip . . . Poke to @parishilton For the #Tshirt by @vetements_official

A post shared by @ guysandpeople on

Retrouvez ci-dessous les derniers looks de Céline Dion durant la Fashion Week Couture à Paris :

 

 

Toute reproduction interdite sans la mention guysandpeople.fr

 

Le MOMA à Paris, Barbara… les expos incontournables !

Cette fin d’année 2017 a été riche en proposition artistique à Paris. GuysAndPeople est allé au rendez-vous des représentations urbaines avec l’ « Urban Art Fair » aux Docks, numériques, au travers de « Barbara, du bout des lèvres » au Palais Brongniart et historiques pour l’exposition événement « Le Moma à Paris » à la fondation Louis Vuitton. Un florilège de manifestations aussi captivantes qu’exceptionnelles que l’on voulait vous faire partager…

  • 13 art fair – Urban contempory

Il ne tombe plus que des feuilles mortes lorsque l’exposition « Urban Art Fair » vient nous emporter vers une proposition intéressante de peintures et sculptures pleines de punch dans l’enceinte de la cité de la mode et du design. Une vingtaine de galeries internationales qui mettent en lumière la culture urbaine contemporaine se sont réunies du 12 au 15 octobre dernier pour exposer cette scène artistique qui a trouvé ses racines dans le street art, le Pop Surréalisme, le Low Bro, la skate culture, la punk culture ou le tatoo…

  • La FIAC forever !

Comme chaque année, le rendez-vous incontournable de l’art contemporain s’est déroulé dans et les murs du majestueux Grand Palais, mais pas seulement ! Les parisiens et autres touristes de la capitale ont effectivement pu découvrir des œuvres originales exposées « hors les murs » au jardin des tuileries, au petit palais et sur la place Vendôme ( rien que ça !). Au programme de la 44ème édition, performances, conversations, films d’artistes et 170 galeries internationales qui rivalisent d’inspiration.

  • Barbara, du bout des lèvres…

Vingt ans après sa disparition, l’interprète de « L’aigle noir » n’a pas fini de faire parler d’elle. Exposition à la Philharmonie de Paris (jusqu’au 28 janvier 2018), film éponyme réalisé par Mathieu Amalric sorti le 6 septembre dernier (prix Louis-Delluc 2017 pour le meilleur film français), les hommages pleuvent. L’INA (Institut National de l’Audiovisuel) a décidé de privilégier la technologie numérique et de redonner vie à Barbara grâce à seize clichés de la chanteuse qui sont exposés sur les grilles de la Bourse depuis le 11 novembre 2017. Seize photos issues des collections de l’Ina sélectionnées et racontées par Mathieu Amalric.

Chaque soir et jusqu’au 31 janvier 2018, les spectateurs pourront contempler gratuitement les photos animées grâce à un dispositif de jeu de lumières et à un mapping vidéo, élaboré par le studio Adrénaline.

Pour compléter cette invitation innovante, des extraits d’émissions (chansons, extraits de fictions et entretiens) seront également disponibles en bonus sur l’application ainsi que sur le site dédié́ : sites.ina.fr/barbara

L’Ina édite également :

  1. Un vinyle en édition limitée des « Premiers Micros » d’une sélection de chansons de Barbara. Disponible dès maintenant en pré-achat sur le site internet de Diggers Factory : http://www.diggersfactory.com
  2. Un coffret DVD à l’occasion de l’exposition « Barbara » à la Philharmonie de Paris. Il propose une anthologie audiovisuelle et deux documentaires exceptionnels sur l’une des plus grandes figures de la chanson française. A découvrir sur boutique.ina.fr
  • Être moderne : le MOMA à Paris

Le MOMA ( Museum Of Modern Art) à New-York conserve sous son toit une liste impressionnante d’œuvres et de collections uniques. Un passage obligatoire pour les touristes qui découvre la grosse pomme pour la première fois. Nombre de français n’ont malgré tout pas eu la chance de visiter ce haut lieu d’art aux États-Unis. Et pour la première fois en France et à Paris, certaines de ses œuvres ont traversé l’atlantique pour s’installer dans l’enceinte de la fondation Louis Vuitton. Un événement que l’on ne pouvait pas rater !

Le MoMA se consacre uniquement aux arts plastiques contemporains, en acquérant le meilleur de la production transdisciplinaire mondiale. Les 200.000 œuvres de la collection – peintures, sculptures, estampes, photographies, vidéos, objets d’architecture et de design et performances “célèbrent la créativité, l’ouverture d’esprit, la tolérance et la générosité”, relate le communiqué officiel du musée.

« Être moderne : le MOMA à Paris » va permettre de mettre en lumière des artistes peu exposés en France comme Alexander Calder, Jasper Johns, Ernst Ludwig Kirchner, Frank Stella et Yvonne Rainer… et de retrouver des œuvres d’artistes européens de renoms comme Marcel Duchamp, Paul Cézanne, Marcel Duchamp, René Magritte et Paul Signac, acquis par le Musée new-yorkais depuis sa création en 1929.

C’est dans une structure on ne peut plus moderne que l’exposition a vu le jour, la fondation Louis Vuitton. Le bâtiment conçu par l’architecte Franch Gehry abritera  jusqu’au 5 mars 2018 pas moins de 200 œuvres provenant des six départements du MoMA. Autant dire, que l’on peut prévoir deux bonnes heures minimum pour apprécier l’ensemble de cette exposition coup-de-poing installée sur plusieurs étages.

Une exposition chic et dense rendue possible grâce au projet d’agrandissement et d’expansion du musée New-Yorkais. Actuellement en travaux, le musée a autorisé l’exportation de ses bijoux pour quelques mois seulement.

Les amateurs d’art (mais pas que !) peuvent d’ores et déjà apprécier des œuvres  mondialement connues telles que par exemple L’oiseau dans l’espace de Brancusi, les Campbell’s Soup Cans d’Andy Warhol  ou les Identical Twins de Diane Arbus. Une invitation à la culture riche en démonstration et en hommage à l’art dans sa pluralité.

Enfin, cette sélection d’œuvres est accompagnée d’archives provenant des États-Unis retraçant l’histoire du musée et permettant ainsi un fil conducteur, une mise en scène de ces chefs-d’œuvre. A ne pas manquer !

Infos pratiques :

Programmation : Tous les jours (sauf mardi) 11h-20h, vendredi jusqu’à 21h, samedi et dimanche 9h-21h
Tarifs : entrée 16€, 10€ -26 ans, 5€ -18 ans (accès au Jardin d’Acclimatation compris dans le billet).

Fondation Louis Vuitton
Adresse : 8 avenue du Mahatma Gandhi Bois de Boulogne, 75016 Paris 16e
Métro : Les Sablons ( ligne 1)
Site web : www.fondationlouisvuitton.fr

Victoria’s Secret : Les anges de retour en France après 16 ans d’absence !

Paris faites du bruit ! Les anges les plus sexy du paradis de la lingerie quittent la grosse pomme pour poser leurs ailes sur la ville lumière. Quand le chic parisien rencontrera la fantaisie américaine, on peut s’attendre à un show des plus mémorables.  Diamants, strass, plumes et dentelle orneront les corps des mannequins les plus EN VOGUE de la planète !  A cette occasion, GuysAndPeople revient sur les tops qui auront la chance de défiler sur le podium le plus prestigieux de l’année…

les-anges-de-victorias-secret-fashion-showPour marquer le millénaire, les anges de la célèbre marque de lingerie américaine Victoria’s Secret avaient brillé lors du traditionnel défilé organisé pour l’occasion à Cannes dans le sud de la France (le 18 mai 2000, ndlr).  Seize années plus tard, après plusieurs représentations à New York, Los Angeles et Miami sur le nouveau continent, la fine fleur des mannequins les plus demandés envahiront la capitale française le temps d’une soirée au Grand Palais.

Si les noms des artistes musicaux  − qui offriront une performance live lors du défilé −  n’ont pas été dévoilés, on peut d’ores et déjà s’attendre à de grandes stars de la scène internationale.

Des artistes tels que Mary J Blige, Marc Anthony, Destiny’s child, Bruno Mars, Usher et Phil Collins ont déjà eu l’opportunité de se produire sur la scène du défilé Victoria’s Secret entourés de ces fabuleuses brindilles. Pour la collection PINK ( la version ado de la marque ) ce sont habituellement les « hitmakers » qui squattent les premières places du classement américain qui sont choisis pour pousser la chansonnette. On a ainsi pu voir Justin Bieber, Rihanna, Katy Perry et Ariana Grande enflammer les anges sur leurs derniers tubes.

Mais ce qui passionne réellement le public est sans aucun doute les traditionnels couples entre artistes et mannequins Victoria’s Secret. On se souvient de la belle allemande Heidi Klum se dandinant devant son Seal chéri ou encore du top russe Anne Vyalitsyna faisant les yeux doux à son boyfriend Adam Levine (Maroon 5). Il n’est pas impossible que nous assistions à une nouvelle démonstration d’alchimie cette année si The Weeknd revient interpréter quelques titres devant Bella Hadid, sélectionnée pour le défilé 2016.

Heidi Klum et Seal lors du Victoria's Fashion show 2005 à New York

Heidi Klum et Seal lors du Victoria’s Fashion show 2005 à New York

Côté anges, le cru 2016 s’annonce bien plus qu’à la hauteur.  Tout d’abord c’est l’américaine Jasmine Tookes, 25 ans, qui sort son épingle du jeu cette année, choisie pour exhiber le fameux « Fantasy bra » et succède ainsi à Lily Aldridge.  Ce soutien-gorge, dessiné par le joailler Eddie Borgo, a nécessité sept mois et sept-cent heures de travail. Il est estimé à trois millions de dollars et pour cause, neuf mille pierres pesants 450 carats issues de chez Aziz et Walid Mouzannar y sont incrustées.

jasmine-tookes-portera-le-fantasy-bra-en-diamants-et-emeraudesOn retrouvera sur le podium le top model numéro un Gigi Hadid, les tops brésiliens Adriana Lima et Alessandra Ambrosio, les américaines Lily Aldridge, Kendall Jenner et Taylor Hill, mais aussi la suédoise Elsa Hosk et la portugaise Sara Sampaio. Il va sans dire que le thermomètre va monter en flèche cet hiver !

Le Victoria’s Secret fashion show sera diffusé  le 5 décembre 2016 sur la chaine américaine CBS.

fashion-show-2016-announcement-angel-elsa-lingerie-runway-victorias-secret-hi-res

FIAC 2015 : La soirée Orange attire le tout-Paris !

Orange est pour la cinquième année consécutive le partenaire technologique officiel de la Foire internationale d’Art Contemporain qui se tient du 22 au 25 octobre 2015 dans l’enceinte du Grand Palais à Paris. L’occasion pour l’opérateur télécoms d’organiser une soirée privée lors du vernissage de l’exposition où plusieurs célébrités ont fait le déplacement.

Soirée Orange pour l'ouverture de la FIAC 2015 au grand palais à Paris.Il y a foule au stand Orange, entre deux bars où le champagne coule à flots, une vingtaine de célébrités du cinéma, des médias ou encore de la musique s’échangent bises et indiscrétions dans une ambiance très mondaine.

 Si la présence de l’actrice césarisée Nathalie Baye n’est pas passée inaperçue grâce aux photographes, d’autres personnalités comme l’animateur Frédéric Lopez ou l’acteur Kamel Belghazi sont plus difficilement repérables dans la foule.

 L’animatrice Sandrine Quétier que l’on retrouvera à la présentation de « Danse avec les stars » sur TF1 ce samedi 24 octobre a quitté son groupe The Jokers le temps d’une soirée pour célébrer l’art contemporain auprès d’autres animateurs comme Stéphane Plaza, Cartman (Sébastien Patoche) ou Jérôme Anthony.

 Si des grands noms du cinéma français tels que Claude Lelouch ou Gérard Darmon ont apporté un côté lumineux et exclusif à cette soirée de par leur présence, c’est bien évidemment le chanteur M Pokora qui est reparti avec le nombre maximum de « selfies ».

Le jeune homme en pleine tournée de son R.E.D tour a annoncé dernièrement qu’il se lançait dans la restauration en partenariat avec l’ex-footballeur Fabrice Fiorèse. Son restaurant L’alpin  ouvre d’ailleurs ses portes ce jeudi 22 octobre 2015. La soirée Orange a été pour lui l’occasion de faire la promotion de ce nouveau challenge.

 Cette année la soirée Orange mettait en lumière l’œuvre d’une artiste-peintre française, Caroline Faindt. La belle, qui n’est autre que la compagne de l’acteur Zinedine Soualem, a rayonné toute la soirée auprès de son cher et tendre expliquant au passage aux convives la signification du symbole dans son art, la clé.

Loin des paillettes et des bulles, un peu plus bas dans l’espace, la ministre de la culture Fleur Pellerin et l’ex-ministre de la culture Jack Lang se prêtaient au jeu des interviews lors de la visite des différents stands où chaque galerie expose ses œuvres les plus originales.

 

 

  • Share