Dallas Buyers Club : Matthew McConaughey poignant en cow boy homophobe atteint du sida

Dallas Buyers Club

1986, Dallas, Texas, une histoire vraie. Ron Woodroof a 35 ans, des bottes, un Stetson, c’est un cow-boy, un vrai. Sa vie : sexe, drogue et rodéo. Tout bascule quand, diagnostiqué séropositif, il lui reste 30 jours à vivre. Révolté par l’impuissance du corps médical, il recourt à des traitements alternatifs non officiels. Au fil du temps, il rassemble d’autres malades en quête de guérison : le Dallas Buyers Club est né. Mais son succès gêne, Ron doit s’engager dans une bataille contre les laboratoires et les autorités fédérales. C’est son combat pour une nouvelle cause…et pour sa propre vie.

C’est donc dans un tout nouveau registre que l’on retrouve Matthew McConaughey, (U-571, Comment se faire larguer en 10 leçons?). Sous suivi médical, Matthew McConaughey a perdu plus de 20kg pour jouer Ron, pour atteindre 65kg, et même 60kg pour les scènes à l’hôpital. “C’était une aventure merveilleuse, spirituellement et intellectuellement, qui a non seulement amélioré mon jeu mais aussi ma vie. Je lisais plus. J’écrivais plus. Mon esprit s’est aiguisé. Je dormais moins : trois heures en moins chaque nuit. J’ai beaucoup appris sur le discernement et le choix, et sur les choses qu’on tient pour acquises.” Malgré cette transformation physique exceptionnelle, c’est davantage la prestation artistique d’une sincérité et d’une justesse saisissante que l’on retiendra.

Le réalisateur, Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y., Café de Flore) retrace avec émotion et justesse le parcours de ce macho homophobe qui apprend à dépasser ses préjugés. Le réalisateur évite les écueils et caricatures liés aux biopics et réussit à nous toucher profondément sans tomber dans le pathos. On soulignera aussi une mise en scène audacieuse où l’on passe de l’humour  au drame avec brio.

On peut également saluer la prestation de Jared Leto méconnaissable dans le rôle de Rayon. Habitué des transformations physiques (+25kg pour Chapter 27, -10kg pour Requiem for a dream), il a cette fois débuté le tournage en ne pesant que 52 kilos! Quant à Jennifer Garner (Alias, Juno), elle est plutôt absente. Sa prestation de docteur compatissant est mielleuse et sans intérêt.

Le film est nommé aux Oscars dans les catégories Meilleur Film, Meilleur scénario original, Meilleur Acteur (Matthew McConaughey), Meilleur Acteur dans un second rôle (Jared Leto), Meilleur montage, Meilleur maquillage. Verdict le 2 mars…

Dallas Buyers Club en salle  le 29 janvier 2014

  • Share