Ashanti séduit Paris avec un concert inattendu !

Ashanti, princesse du r’n’b US de la première décennie des années 2000 a démarré sa tournée européenne dans la salle mythique de l’Olympia à Paris. Un concert « surprise », peu promu, que seuls les fans de la première heure ont su repérer. Heureusement GuysAndPeople a pu y assister grâce à Base Productions !

On ne s’y attendait pas et pourtant le 22 février dernier, la petite protégée du producteur Irv Gotti débarquait en France dans le cadre d’une mini-tournée européenne qu’elle partage avec le crooner Joe Thomas, célèbre pour son tube «  I wanna know » ( 1999, Jive records).Le chanteur JOE Thomas à l'Olympia de Paris le 22 février 2017

La belle âgée de 36 ans avait, depuis le début de l’année, donné quelques concerts aux États-Unis et en Australie avec son acolyte du Murder INC. le rappeur Ja Rule. Les fans n’osaient pas imaginer un passage sur le vieux continent des deux « natural born hitters » (comme l’écrit la chanteuse sur son compte Instagram),  mais c’était sans compter sur la détermination d’Ashanti qui a expliqué durant le concert : « On m’a dit, après toutes ces années tu n’arriveras pas à remplir une salle à Paris et me voilà avec vous tous ce soir ! ».

L’interprète de « Rock with you » n’a pas déçue sur scène, de ses célèbres featurings tels que « Mesmerize », « Always On Time » « Wonderful » « So into you » et « What’s Luv » à ses tubes comme « Only You » « Happy » ou « Baby », Ashanti a revu tout ses classiques et a offert une jolie performance live.

Sur des chorégraphies sexy, body, cuissardes et fourrures viennent parfaire le look de la chanteuse qui a adopté  la panoplie de la « bad girl », tendance actuelle chez les chanteuses hip-hop et r’n’b telles que Beyoncé ou Nicki Minaj.

La chanteuse Ashanti à Paris dans le cadre de sa tournée européenne le 22 février 2017 à l'Olympia.Ashanti offre même des moments a-capella à son public et met en scène ses danseuses dans des scénarios tragiques où l’on voit par exemple l’une d’elles se faire battre par son boyfriend pour illustrer la chanson « Rain on me ».

Mais l’ambiance est davantage à la fête, et la chanteuse sait faire oublier le décor minimaliste aux parisiens avec diverses animations.

Sur le morceau « Girlfriend », Ashanti fait monter trois jeunes hommes sur la scène, et s’adonne à un jeu de séduction façon « lap dance ». Parmi les chanceux, le chanteur français Axel Tony, qui n’a pas hésité a brièvement pousser la chansonnette pour tenter de charmer l’américaine.

Le show de la chanteuse touche à sa fin et Ashanti remercie ses fans avec une salle conquise laquelle chante en cœur avec elle son premier single et plus gros succès de sa carrière, «  Foolish » (2002, Murder Inc.).

On apprendra ensuite que Ja Rule la rejoindra sur quelques dates britanniques de cette tournée de quinze dates qui s’est achevée le 9 mars à Oxford.

Happy Birthday to my bro @ruleyorkcity have a blast!!! 🎂🍾🎁🎉🎊❤️

A post shared by Ashanti (@ashanti) on

Le concert se poursuit et en deuxième partie le chanteur Joe Thomas séduit les spectatrices avec sa définition de l’amour. Aussi bien avec des ballades mielleuses comme la reprise de « Hello » d’Adele qu’avec des titres plus entrainants comme la version remixée du morceau « Stutter » ou son célèbre duo avec Mariah Carey « Thank god i found you »… On aime !

  • Share