Ce qu’il faut retenir de la fashion week parisienne printemps-été 2018 !

La semaine de la mode la plus attendue de l’année vient de toucher à sa fin avec le défilé Louis Vuitton qui s’est déroulé hier au musée du Louvres. Cette saison estivale 2018 s’annonce à la fois riche en style et en glamour avec des collections qui n’ont pas laissé indifférent. Cuir, épaules carrées ou bouffantes chez Saint Laurent par Anthony Vaccarello VS salopettes couture et vestes frangées chez Balmain par Olivier Rousteing, les couturiers n’ont une fois de plus pas déçus. Les stars Hollywoodiennes étaient bien évidemment au rendez-vous. Nous avons assisté à plusieurs temps forts, on vous raconte…

  • Le set SAINT LAURENT

C’est sans aucun doute à Saint Laurent que la palme revient cette saison, avec sa merveilleuse idée de s’emparer du Trocadéro pour y faire défiler ses créations.

Une dame de fer scintillante en arrière plan pour habiller le podium en plein air, que dire ? POW ! Une maison ne pouvait pas rêver mieux pour lancer la fashion week parisienne. Magique !

L’actrice Robin Wright (Wonder Woman), le chanteur Lenny Kravitz, les tops Kate Moss, Naomi Campbell, Farida Khelfa et Amber Valetta ainsi que les comédiennes Catherine Deneuve, Charlotte Gainsbourg, Chloe Sevigny et Lou Doillon ont fait le déplacement. Rien que ça !

Bien que spectaculaire, l’Oasis chez Chanel n’a a pas pu rivaliser avec la tour Eiffel vêtue de ses plus belles lumières. La maison Dior a proposé un défilé miroir, un peu comme si l’on se retrouvait dans une caverne des glaces, plutôt intéressant. Un éclat que l’on a pu retrouver chez Moncler « Gamme rouge » dont les boules à facettes disco ont davantage brillé que la collection. Oups !

  • Le premier rang BALMAIN

Si Saint Laurent a agité les photographes avec son premier rang, Balmain les a quant à lui surexcités. Pour cause, Olivier Rousteing et ses VS angels ( Natalia Vodianova, Alessandra Ambrosio, Jourdan Dunn, Cindy Bruna, Karolina Kurkova, Sara Sampaio etc.) ont attiré les célébrités les plus médiatisées du moment. Que ce soit les joueurs de football du PSG Neymar jr. et Daniel Alves, l’iconique Pamela Anderson, le chanteur M Pokora, Anna Wintour ou la top modèle des années 90 Claudia Schiffer, les flashs n’ont cessé de nous éblouir avant la présentation de la superbe collection ( voir notre video ici).

  • La basket flashback Louis Vuitton

Entre futurisme et retour vers les 90’s, la nouvelle basket Vuitton va faire un malheur. Rappelez-vous la folie autour des « No Box » entre 1990-1995, les filles en portaient toutes. C’est reparti pour un tour !

La basket Louis Vuitton printemps été 2018

  • Le chapeau oversize Jacquemus

Ou comment faire une entrée remarquée sur la plage à Saint-Trop’ ? Ce chapeau est le must-have des fashionistas exubérantes et libérées qui veulent faire sensation l’été prochain ! On adore.

Le chapeau printemps été 2018 par Jacquemus

  • Le collier à double frange Elie Saab

Repéré au détour d’une collection inspirée de l’Amazonie, ce collier est une merveille. Imposant mais chic, il viendra parer les décolletés les plus osés avec délicatesse et dynamisme.

Collier Elie Saab collection printemps été 2018 #PFW

  • Le t-shirt Louis Vuitton

Quand le créateur Nicolas Ghesquière fait un clin d’œil a son pote Millie Bobby Brown, star de la série Stranger Things, dont la saison 2 est attendue avec impatience, cela donne lieu à un t-shirt tribute façon fan-art qui va vite devenir collector.

LOUIS VUITTON X STRANGER THINGS

  • Les souliers ISABEL MARANT

La créatrice Isabel Marant propose des sandales originales qui se prêteront à toutes les occasions. Pour le soir, elle en orne quelques-unes de strass de façon à briller un peu plus mais toujours avec simplicité.

NB : A noter, la paire de mules homme en cuir d’ores et déjà très appréciée par la gente masculine.

Cela dit, si vous vous sentez d’humeur espiègle et affirmée, les cuissardes en PVC façon bottes de pluie  chez Chanel devraient également vous séduire.

Cuissardes Chanel printemps été 2018

Pour les plus classiques, les chaussures façon chaussons de ville Rochas en satin sont à prendre en compte.

rochas

  • Les sœurs Hadid, grandes absentes

Si les noms de mannequins tels que Charlee Fraser, Mckenna Hellam, Kaia Gerber ( la fille de Cindy Crawford) ou Lea Julian ont été cités dans la presse, car elles ont le plus défilé cette saison, c’est avec regret que nous n’avons pas retrouvé Gigi et Bella Hadid sur les catwalks. Leur présence aux fashion weeks new-yorkaise et milanaise, ne présageait pas cette soudaine absence. D’autant plus que Gigi Hadid faisait une apparition parisienne à la soirée Messika pour sa collaboration avec la marque de bijoux. Kendall Jenner a déserté également cette saison. Qué pasa ???  Rendez-nous nos Top !

  • Le final le plus fun : THOM BROWNE

Bien que la créatrice Andra Dumitrascu ait présenté son travail sur le quai du métro parisien, ce qui en soi, est une prestation très audacieuse, c’est le créateur américain Thom Browne qui s’offre la clôture de show la plus inattendue.

En effet, c’est une licorne géante guidée et animée par trois mannequins qui a mis fin à sa collection, le tout sur un fond de « partir là-bas », musique originale de « La petite sirène » de Disney. Un côté féérique que l’on aurait penser trouver davantage sur les collections haute-couture.

  • La soirée où il fallait être vu : La CR fashion book x Circoloco au Yoyo

Au-delà d’avoir un magazine qui porte son nom, Carine Roitfeld est l’amie des stars. Alors, forcément lorsque celle que l’on nomme « la queen » organise une soirée ultra privée c’est tout le show-business qui se bouscule à l’entrée. On y était !

Le gratin de la mode, du cinéma et de la musique s’est réunit dans les dessous du Palais de Tokyo pour célébrer la #CR1999 party en collaboration avec Maybelline et Circoloco (voir notre vidéo ici) .

On a pu y croiser l’acteur Leonardo Dicaprio caché sous sa casquette des Yankees, le chanteur Robin Thicke, l’ex chanteuse des Black Eyed Peas Fergie mais aussi Olivia Culpo, Jesse Metcalfe (Desperate Housewives), Olivier Rousteing, Met & Marcus, Ellen Von Unwerth, Jasmine Sanders, Jordan Barrett, les anges de Victoria’s Secret ( Shanina Shaik, Doutzen Kroes (adorables), Izabel Goulart, Karlie Kloss, Joan Smalls, Jasmine Tookes, Taylor Hill, Barbara Palvin, Cindy Bruna etc.) pour ne citer qu’eux. Difficile pour Vogue magazine de rivaliser le lendemain soir avec sa disco party au Petit palais.

  • Le dîner le plus select : LOUIS VUITTON au RITZ

Le 2 octobre dernier, Louis Vuitton inaugurait sa nouvelle boutique place Vendôme à Paris. Pour l’occasion, un parterre de stars s’est donné rendez-vous dans cette maison imaginée par l’architecte américain Peter Marino.

Mais c’est à quelques pas, dans les salons du Ritz que les célébrités se sont retrouvées en très petit comité autour d’un dîner gastronomique auquel nous avons pu assister ( voir la vidéo ici).

Nous y avons croisé les égéries de la maison de couture parmi les rédacteurs en chef mode. Ont répondu présentes, les actrices Cate Blanchett, Julianne Moore, Léa Seydoux, Jennifer Connelly, Ruth Negga, Michelle Williams, Raffey Cassidy, Laura Harrier, Catherine Deneuve et Alicia Vikander. Mais aussi le comédien Jaden Smith, l’animatrice Florence Ferrari, le producteur Mark Ronson, les photographes Patrick Demarchelier et Ellen Von Unwerth ou encore le tout frais rédac’ chef du Vogue British Edward Enninful.

On a vu : La journaliste mode Suzy Menkès se réfugier dans un coin pour mieux capter la wifi et poster ses vidéos de défilés (pas facile !). Emmanuelle Alt esquiver gentiment Carine Roitfeld pour ne pas lui faire la bise (pas bien !). Babeth Djian quitter le dîner la première (pas le temps !).

Les prestigieux convives ont été ensuite invités à rejoindre le club Le Vendôme où Will Smith donnait un concert privé. Rejoint par ses deux fils, Trey & Jaden, sur scène il a entonné sa célèbre reprise de « Just the two of us » (moment !).

Mais c’est avec Michelle Williams et sa BFF Busy Phillips que nous nous sommes le plus amusés sur la piste sur les tubes des Destiny’s child mixés par Dj Jazzy Jeff.

 

 

Atelier Versace : La femme ultra sexy et déterminée !

La maison Italienne Versace a donné coup d’envoi de la semaine Haute Couture à Paris. Des pièces d’exception pour lesquelles les différents ateliers ont fourni un travail acharné afin de faire honneur à leur griffe sur le catwalk. Et Versace n’a pas déçu avec sa définition de la femme fatale…

 Donatella Versace au Défilé Haute Couture Versace printemps - été 2016

Donatella Versace au Défilé Haute Couture Versace printemps – été 2016

« Je pense que les femmes peuvent  être fortes et réaliser leurs rêves tout en étant belles et élégantes. Cette collection est destinée à toutes les femmes qui  tracent leur propre chemin. ». Le ton est donné,  c’est la femme glamour et déterminée qui est incarnée dans ce défilé printemps-été 2016 intitulé « Athletic couture ».

Tailleurs cintrés, robes courtes tantôt brodées tantôt scintillantes, longues robes drapées aux fentes vertigineuses ou encore le retour fulgurant du fuseau des années 1980, que les clientes porteront  perchées sur des talons, la collection Atelier Versace Haute Couture printemps été 2016 est originale et complète !

Les tenues sont à la fois expressives et très dynamiques. Elles dégagent beaucoup d’énergies tout en étant légères et provocantes.

Telle la méduse, symbole de la marque, la femme Versace vous captive et vous transcende. Son corps parfait est exposé aux yeux de tous au travers de matières fluides rythmées par cordes et sangles.

En effet, les ceintures ont laissé place à des cordelettes façon nœuds marins customisées de pierres Swarovski, lesquels on retrouve également sur les sublimes souliers de la collection.

Sandales à talons Versace - Défilé Haute Couture Versace printemps - été 2016La touche sexy et la transparence sont omniprésentes avec un jeu de découpe et des ouvertures sur nombre de pièces.

Robes papillons & fourreaux arachnéens…

Enfin, le blanc immaculé comme Versace l’aime tant est  marié parfois à des détails néons pour un effet tonique.

Un style très sophistiqué qui a séduit la tête pensante de Givenchy, Riccardo Tisci, présent pour encourager sa consœur et compatriote : « J’ai beaucoup aimé, j’ai adoré », nous confie-t-il.Riccardo Tisci au Défilé Haute Couture Versace printemps - été 2016Quant à la chanteuse britannique Rita Ora, elle n’aura pas attendu le défilé pour se vêtir d’une des pièces les plus « hot » de la collection. Une petite robe corail très suggestive qui tenait qu’à un fil, quasi semblable que celle présentée par le sublime ange de Victoria Secret, Joan Smalls sur le podium.

Anna Wintour, Suzy Menkes, Carine Roitfeld, Babeth Djian, Alexander Wang,  Anthony Vaccarello mais aussi le footballeur Ezequiel Lavezzi ou l’actrice Adriana Abascal ont fait le déplacement pour applaudir ces nouvelles pièces cousues mains présentées par la crème des mannequins internationaux de Gigi Hadid à Irina Shayk en passant par Rosie Huntington-Whiteley, Lara Stone et Natasha Poly.

Manifestation sur le boulevard Chanel

Chanel a fait l’unanimité en présentant un show grandiose et inédit au grand palais de Paris à l’occasion de la Fashion Week prêt-à-porter printemps-été 2015. GuysAndPeople y était !

Karl Lagerfeld a lancé son armée de manifestantes révolutionnaires pour faire passer son message : « Faites la mode, pas la guerre ! ».

Défilé Chanel printemps-été 2015 au Grand Palais de ParisDes dizaines de mannequins aussi jolies les unes que les autres ont déambulé sur le boulevard chanel, au cœur d’immenses façades d’immeubles style haussmannien crées spécialement pour l’occasion, criant haut et fort la gloire des femmes : « Who run the run ? Girls ! ».

La coco révolution était mené par le mannequin Cara Delavingne qui scandait des slogans féministes au gramophone suivie de près par la nouvelle égérie du parfum Chanel n°5 Gisele Bündchen, Kendall Jenner, Caroline de Maigret et le chouchou de Karl Lagerfeld, Baptiste Giabiconi.

Une mise en scène spectaculaire et un décor fastueux qui ont ravi les professionnels de la mode dont Anna Wintour, la rédactrice en chef du VOGUE américain, laquelle est restée jusqu’à la fin du show contrairement au défilé Dior.

Anna Wintour au défilé ChanelCôté collection, on retiendra les tailleurs de tweed, la maille rayée, les costumes amples masculin/féminin, le sac patchwork et métallique gravé, derbies dorées à brides et le rose fuchsia qui fait son come-back !

Aperçu dans la foule de personnalités présentes, le rappeur Theophilus London, la juge dans « Project runway » aka “Mission Haute Couture” et directrice artistique chez Marie-Claire USA, Nina Garcia mais aussi Jean-Roch, Louise Grinberg, Poppy Delevingne, Julie Delpy, Leigh Lezark, Alice Dellal, Ana Girardot et Elisa Sednaoui.

En attendant de découvrir le court-métrage de Karl Legerfeld avec en guest-star, le mannequin Cara Delevingne , le chanteur Pharrell Williams et le fils du top américain Brad Kroenig, Hudson Kroenig. Cliquez ci-dessous pour visionner un extrait du défilé :

L’été chic et détente de Stella McCartney

L’opéra Garnier de Paris ouvrait ses portes à la styliste britannique Stella McCartney dans le cadre de la fashion week. La créatrice a fait honneur à son style en présentant une collection ultra-féminine pour la saison estivale 2015.

De la maille, des pantalons larges, des combinaisons en jean, des robes du soir en soie et le fameux pyjama branché, pour briller sans trop d’éclats dans un style casual du tonnerre.

Stella McCartney a joué sur la transparence et la légèreté notamment avec des ouvertures sur plusieurs modèles « telles des fenêtres sur le corps » et a paré ses mannequins de sandales à talons hauts pour relever ses créations.

 Tout au long du show, nous retrouvons le côté masculin/féminin à travers les créations dans une élégance décontractée.

Les mannequins Bar Refaeli, Elisa Sednaoui et Natalia Vodianova sont apparues au premier rang du défilé plus stylées que jamais aux côtés de l’actrice Salma Hayek, son mari François-Henri Pinault, la chanteuse Neneh Cherry et la comédienne Marie-Josée Croze.

Clairement motivée à faire défiler son style l’été prochain, la créatrice a habillé la Jaguar XE pour booster son lancement. Cette puissante voiture de luxe est principalement constituée d’aluminium recyclé et rejette peu de CO2, des caractéristiques qui collent avec les convictions environnementales de la designer.

Stella McCartney s'associe à la Jaguar XELe bolide a soigneusement été recouvert de divers masques, colorés et pailletés, de super-héros façon Stella McCartney. De quoi ne pas passer inaperçu dans les rues de Londres ou d’ailleurs…

 

Armée de guerrières séductrices chez Givenchy

Au cœur du lycée Carnot, dans le 17ème arrondissement de Paris, c’est au tour de Riccardo Tisci de montrer l’étendue de son talent. Le designer italien a présenté une collection prêt-à-porter printemps-été 2015 qui n’a laissé personne indifférent !

L’été chez Givenchy sera chaud, sexy voire provoquant !

Un maquillage Amazone pour les belles de Givenchy / crédit : Givenchy

Un maquillage Amazone pour les belles de Givenchy / crédit : Givenchy

La belle d’été chez Givenchy se veut désirable et séductrice dans des tenues aussi romantiques que suggestives. Le designer a su combiné avec intelligence la dentelle, le daim, le cuir et la soie sur une même pièce.

Blanc, noir et marron sont les couleurs largement prédominantes de la collection, lesquelles soulignent le côté sobre et chic de la collection.

Les robes et les jupes sont ultra-fluides et contrastent avec les jeans, pantalons et combinaisons type « deuxième peau ». Un peu comme chez Balmain, Riccardo Tisci a joué avec l’époque médiévale et présente trois robes parées de clous telles des armures modernes.

Mais aussi des blouses à épaules découvertes, mini-gilets et shorts en cuir, et une touche de paillètes sur deux tops à franges.

Givenchy (9)Au-delà de ces créations aussi captivantes les unes que les autres, c’est un accessoire qui a fait l’unanimité. En effet, les bottes cuissardes peep-toes en cuir, présentées sur chaque modèle, en couleur noir et marron, sont sophistiquées et ultra féminines à souhait. Un accessoire qui devrait faire fureur dans les boutiques Givenchy.

En résumé, une collection chic, bohème et sauvage à la fois pour une femme forte, ravageuse et courtisane…. un succès !

C’est un parterre de stars qui se bousculait à l’entrée du lycée Carnot afin d’applaudir le créateur. Si la chanteuse américaine de r’n’b Ciara, papotte avec sa nouvelle copine Carine Roitfeld en attendant le début du show, les comédiennes Juliette Binoche et Clothide Coureau se prêtent au jeu des interviews.

C’est Anna Wintour, la papesse de la mode, connue pour son côté stricte, qui nous surprendra le plus par sa discrétion et sa sympathie. Elle accorde d’ailleurs un joli sourire à GuysAndPeople.

Anna Wintour chez Givenchy

Pas si méchant que ça le diable en Prada !

Au premier rang, le couple Kim Kardashian/Kanye West aka « Kimye » accompagné de Kris Jenner, la maman de la star de télé-réalité américaine, se fait voler la vedette par un enfant. Un petit ange âgé de seulement 15 mois, qui n’est autre que leur fille North. Le superbe bébé, vivait son deuxième défilé lors de cette fashion week parisienne. Très calme durant le show, le bout de chou, qui portait comme sa maman, une robe en dentelle noire, n’a pas l’air d’avoir apprécié l’agitation autour d’elle. Mais plus de peur que de mal, la petite star repartira par une porte de secours afin d’éviter les flashs de l’entrée principale.

On notera également la présence de la star de la chanson chinoise, Li Yuchun, qui a suscité un très vif intérêt auprès des photographes asiatiques.

 

Sex & the city : La saga ?

Quatre ans après la sortie du deuxième volet des aventures de Carrie Bradshaw et ses amies au cinéma, il se pourrait qu’un dernier chapitre vienne compléter la saga du mythique « Sex and the City »…

Sex & The City

Il y a dix ans, jour pour jour, le dernier épisode de “Sex and the City” était diffusé à la télévision américaine le 22 février 2004.

Une interview de Michael Patrick King, producteur et réalisateur de quelques épisodes de la série « Sex and the city » et des deux films du même nom, a réveillé l’engouement des fashionistas sur la toile.  En effet, Michael Patrick King serait partant pour un troisième et dernier volet de « Sex and the City » car l’histoire n’est pas totalement finie pour lui, il explique à « Entertainment weekly » le 19 février dernier : « Je sais qu’il y a beaucoup d’intérêt , mais l’intérêt est désintérêt. Si vous pensez que vous avez quelque chose à dire et que cela en vaut la peine pour les fans , c’est la vraie question. Il y a suffisamment ou plusieurs éléments pour dire que ce serait justifié de prendre le risque de revoir leurs personnages. Alors oui, je pense qu’il y aura un chapitre final“.                                                                                                                                                                                                                                     Des dires qui font suite aux commentaires similaires de l’actrice principale Sarah Jessica Parker en mai dernier : « Je l’ai déjà dit… Il y a encore une histoire à raconter. En fait, si c’est le bon moment et le bon endroit, peut-être que nous devrions la raconter » confiait-elle à la chaine Extra. Ainsi, il est fort probable qu’une suite prenne vie et que nous découvrons de nouvelles aventures et/ou mésaventures des quatre meilleures amies les plus célèbres de la planète.

Sarah Jessica Parker et Michael Patrick King

Sarah Jessica Parker et Michael Patrick King

Si les publicitaires et les agences de placements de produits se frottent déjà les mains, il semblerait que la partie ne soit pas totalement gagnée pour King et Parker. Bien que Kim Cattrall et Kristin Davis soient plutôt partantes, à condition que cela se fasse rapidement, Cynthia Nixon n’est pas vraiment emballée. L’actrice qui interprète le rôle de Miranda dans la série déclarait à Instyle le 17 février: « Je crois que la série a fait son temps, mais si quelqu’un a des idées qu’il aimerait partager avec moi à ce sujet, je serais ouverte à les entendre».

Interrogé sur le tapis rouge des National Television Awards le 22 janvier dernier à Londres, l’acteur Chris Noth, alias « Mister Big » dans la série, semble quant à lui prêt à reprendre son personnage charismatique si le projet se concrétisait : « Je suis toujours intéressé par l’aventure Sex and the City mais beaucoup moins par les rumeurs ». Et lorsque la journaliste de Radio Times lui demande s’il pouvait s’agir d’un divorce entre “Mister Big” et Carrie Bradshaw dans Sex and the City 3, l’acteur de 59 ans répond avec le sourire « Ça pourrait être cela ».

En attendant plus de précisions sur cette possible trilogie, les actrices de « Sex and the City » s’occupent comme suit…

Quant à Kristin Davis, l’actrice de 48 ans vante les mérites de British Airways et son A380 dans une publicité :

Le 22 février 2014

Michael Kors : Gossip girl in the house…

La “Mercedes-Benz” fashion week de New York a encore battu son plein avec plusieurs défilés toujours aussi attendus tels que Ralph Lauren ou Victoria Beckham. Mais c’est Michael Kors qui a fait le pus de bruit cet hiver avec une collection urbaine et élégante applaudie par la « it girl » américaine, Blake Lively.

Le créateur Michael Kors a proposé le 12 février dernier sa collection prêt-à-porter automne-hiver 2014-2015 dans les studios Spring de Tribeca, toujours avec le style d’un New-York classe et trendy. Cela dit, c’est une romance californienne que raconte l’histoire de cette collection, les mannequins défilent d’ailleurs, sur « Californian Dreamin’ » joué au violon, parées de créations qui sont le fruit du « mélange de chic urbain avec l’aisance du nord de la Californie » pour emprunter les termes du maître dans ses notes de présentation.

Sacs et jupes à franges, pantalons oversize, manteaux amples, grands pulls à torsades, fourrures, écharpes et ceintures XXL constituent les principaux modèles de jour. En marge des pièces empruntées au vestiaire masculin, le créateur a choisi des matières plus fluides et transparentes pour les soirées de Madame, ce qui apporte une touche sensuelle au défilé. Les couleurs restent dans les tons de l’hiver avec du gris, du chocolat tendre, de l’avoine et du noir évidemment.

Si le créateur milliardaire a habillé les plus grandes stars américaines dont la première dame des Etats-Unis, il n’est sans doute pas contre la présence des nouvelles étoiles montantes d’Hollywood à son défilé. Ainsi, c’est la comédienne très courtisée Blake Lively, 26 ans, connue pour son rôle dans la série « Gossip Girl » qui a déchainé les photographes de par sa présence. L’épouse de l’acteur Ryan Reynolds est apparue dans une tenue signée Michael Kors qui lui allait à ravir. Blake Lively portait une robe bleue marine échancrée imprimée de fleurs beiges assorties à ses escarpins Louboutin style croco’ et une veste manches-courtes façon cache-cœur à épaulettes de couleur bleue marine accessoirisée d’une ceinture en cuir beige. Un total look parfaitement assorti qui a fait son écho…

  • Share